Voyage

Bateau pour le glacier Columbia depuis Valdez avec Lu-lu Belle

Vkontakte
Pinterest




Ils disent que le glacier Columbia est l’un des glaciers les plus rapides au monde, ce qui se traduit par le fait qu’il libère chaque année 2 milles cubes d’icebergs dans l’océan, soit près de 30 mètres par jour ou 5 fois l’eau douce de l’Alaska. Pouvez-vous imaginer approcher à quelques mètres du mur d’un tel seau à glace? Eh bien, ce fut le moment le plus magique de excursion en bateau sur le glacier Columbia depuis Valdez avec Lu-lu Belle laissant derrière eux des montagnes aux sommets enneigés, de belles loutres, des colonies d'otaries comme nous ne l'avions jamais vu auparavant, des scènes spectaculaires de baleines à bosse et beaucoup de nature


Maintenant, nous dormons à Chitina, devant la petite gorge ouverte qui accueille McCarthy Road, une route redoutable que nous doutons encore d’entreprendre ou de partir pour de futures aventures.

Les meilleures croisières Prince William Sound

Aujourd'hui, enfin, nous ne nous sommes pas levés tôt ni donné l'alerte. Il est 9h (notre bateau part à 11h) Lorsque nous avons décidé de commencer à ouvrir le garde-manger pour finir ce gâteau qui est avec nous depuis le premier jour à Anchorage et a presque disparu en une semaine de petit-déjeuner.



Nous ne sommes pas non plus pressés de quitter le site de l'autre côté de la baie de Valdez qui nous a abrités ce soir. Les conversations lors d'un voyage comme celui-ci se déroulent seules et aujourd'hui, c'est au tour du wapiti. 7 nous avons déjà vu sur la route, 7 ni plus ni moins et nous n'avons pas encore été en mesure de les photographier. Sera-ce aujourd'hui? Dans peu de temps et après eaux grises et noires vides dans la "station de vidage" d'un camping-car à proximité Au port, nous avons laissé le camping-car garé et prêt à partir à notre retour.



Une question qui nous concerne tous lorsque nous commençons un voyage comme celui-ci est de savoir comment gérer un budget équilibré. Parfois cela passe par le pouvoir Choisissez une croisière entre Seward ou Valdez. Lequel rester avec? Ils sont vraiment complémentaires, mais si je devais rester avec un, je me mouillerais, je resterais avec ceux de Valdez, mais ... Lu-lu Belle ou Stan Stephen?

DIFFÉRENCES ENTRE LU-LU BELLE ET STAN STEPHEN:

Cette fois, il nous a fallu beaucoup moins de choix que dans Seward parce que tous les commentaires nous ont amenés à Lu-lu Belle, en particulier la recommandation de deux Espagnols de l’autre jour. Cependant, le Les principales différences entre Lu-lu Belle et Stan Stephen sont les suivantes:

- Stan Stephen a 2 types d'excursions (un très long trajet de 8,5 heures au glacier de Meares et un court séjour de 6 heures au glacier de Columbia) Lu-Lu Bell a 1 excursion (pas de temps marqué entre 7 et 9 heures). Par conséquent, les premiers ont Meares comme option pour les personnes âgées et les derniers n'ont aucune rigidité à voir tout ce que vous trouvez
- Stan Stephen utilise des navires plus grands de 149 passagers et ils sont plus compagnie touristique



- Lu-lu Belle utilise un petit navire de 50 passagers et c’est le rêve de Fred Rodolf et de son entreprise familiale depuis 1979.



- Si vous correspondez à un jour de pluie, très froid ou mauvais temps, l’intérieur de Stan Stephen est trop encombré, ce qui n'arrive pas à Lu-lu Belle
- le Lu-lu Belle se rapproche des glaciers jusqu'à quelques mètres être un plus petit bateau et pouvoir mieux contourner les icebers, ce que ne fait pas Stan Stephen

Le bateau choisi pour l'excursion décidera seulement de l'itinéraire à suivre. Étant donné que Prince William Sound est un bras de mer situé à l'est de la péninsule de Kenai, entouré de glaciers et de montagnes escarpées du Chugach et d'une côte peuplée d'îles et de fjords., voir toutes sortes d'animaux sauvages est garanti. Selon le jour et la chance, on peut voir des épaulards, des baleines à bosse, des otaries, des macareux, des aigles, des loutres et même des ours.

Bateau pour le glacier Columbia depuis Valdez avec Lu-lu Belle, l'expérience

Ponctuel comme une horloge à 11'00 et après la réception de deux jeunes filles qui font partie de l'équipage qui nous accompagnera toute la journée et de Fred lui-même, un vieil homme très sympathique, Sele et moi avons laissé les sacs à dos avec les caméras à côté de la barre et nous avons planté sur le côté supérieur, que nous n'abandonnerons plus tout au long de la croisière.

QU'EST-CE QUI TRAVAILLE DANS LE BATEAU CHOISI PAR LE PRINCE WILLIAM SOUND DE VALDEZ?:

La question est plus facile à répondre que dans Seward puisque fondamentalement la 2 options possibles: visitez le glacier de Meares en empruntant un itinéraire plus long et plus intense ou le glacier de Columbia moins long mais unique et différent.. Dans notre cas (et c’est un avis personnel), nous pensons qu’après laCroisière dans les fjords de Kenai à Seward avec Major Marine Tours Là où nous avons vu plusieurs glaciers de marée et leurs imposantes parois de glace, le glacier Columbia et son lagon d'effondrement des icebergs nous surprendront beaucoup plus, en plus d'être l'option préférée de la plupart des visiteurs de Valdez avec une compagnie ou une autre

La décision a été prise il y a deux jours, le voyage en bateau sur le glacier Columbia depuis Valdez avec Lu-lu Belle allait commencer notre voyage.


Le Le départ par Puerto Valdez est une véritable merveille, également parce que la journée s’accompagne et que même les loutres elles-mêmes (il y a des dizaines de familles) se reposent au soleil placidement alors que nous nous dirigeons vers l’entrée protégée de la mer qui abrite le calme Villa de Valdez que nous avons visitée hier calmement.


 

Cette partie de la visite nous donne une idée du fait que le fjord est complètement encastré entre les hautes montagnes enneigées de la forêt nationale de Chugach, qui sont de plus en plus rétrécies à la sortie de la baie où on peut voir de nombreux pêcheurs massacrer du saumon dans les eaux froides de l’Alaska, le meilleur flétan du jour et d’autres espèces



Alors que Fred a pris le micro et ne le lâchera plus tout au long de la tournée. Cela vous semble-t-il être un hochet auquel vous ne participez plus puisque vous pensez que ce son de fond ne changera pas de rythme ni d'intonation dans les 7 prochaines heures?



Nous avons également rencontré des Italiens qui nous ont donné une clé importante.

DECISIONS SUR LA MARCHE:

Si nous avions convenu hier d'essayer de rejoindre Chitina et d'évaluer les possibilités de prendre McCarthy Road avec le camping-car, tous nos doutes ont été dissipés. Nos collègues italiens viennent d'arriver de McCarthy et ils disent qu'il est fraîchement moulu et en très bon état. et que, de plus, le vol panoramique qu’ils ont réalisé à partir de là-bas a été le meilleur qu’ils aient accompli en Alaska, bien mieux qu’à Denali. McCarthy nous attend.

Le fjord continue de se rétrécir et la petite Lu-Lu Bell se rapproche de la corniche rocheuse où une cascade émerge imposante qui se déverse directement dans la mer de Puerto Valdez, qui, comme ce fut le cas à Resurrection Bay, ne gèle pas en hiver et reste accessible aux pétroliers en toutes saisons.




Je ne trompe personne si je dis qu'ici la route respire un certain air vers les merveilleux fjords norvégiens que nous avons en Europe jusqu'à ce que le Prince Williams Sound premier iceberg flottant plein de mouettes tridactyles.



Aujourd’hui, Lu-lu Belle n’a pas été pourvu. Seulement 40 personnes ont été réparties sur le bateau, il n’ya donc aucun sentiment d’agglomération. C’est peut-être tout le contraire puisque, lorsque la vitesse augmente, les gens rentrent chez eux alors que Sele et moi sommes presque seuls sur le tableau. Chaudement, c’est une belle journée… et plus encore avec un hot-dog à la main (7 USD) et un Yubarta au loin




Ce sont des animaux extraordinaires, je ne me lasse pas de les voir. Baleines à bosse ou yubartas que j'ai vus pour la première fois AntarctiqueJ'ai nagé avec eux Tonga écoutant leurs chants de sirènes et ils m'ont accompagné à travers le monde. La baie entière est pleine, de même que les rochers que nous approchons maintenant de un autre excellent invité du jour ...



J'ai vu beaucoup de colonies d'otaries mais tellement grandes et nombreuses que je pense peu de fois. Ils sont encore Les otaries de Steller, les plus grandes du monde, dont le mâle peut atteindre 3,3 mètres de long et une tonne de poids. Fred, où vas-tu? Ne vous approchez-vous pas trop de ces rochers?




Oui dans leCroisière dans les fjords de Kenai à Seward avec Major Marine Tours les étoiles étaient les colonies d'oiseaux (à part les baleines), les voici des centaines et des centaines de ces géants qui se reposent, jouent et se collent aux rochers. Leur prédateur principal sont les épaulards, mais comme le saumon n’est pas encore arrivé et qu’ils viennent généralement après eux, leur baie n’a pas été remplie (dommage car nous voulions aussi les voir).



Fred ne se tait pas et continue à lui donner son rouleau pendant qu'il met le bateau dans une caverne à l'intérieur même. Et que trouvons-nous là? Pour un imposant mâle alpha au repos il commence à gémir et nous jeter de son "chalet privé". Nous retournons ainsi aux falaises où, parfois, d’immenses taches d’otaries sont observées dans l’eau, laissant à peine passer l’eau entre elles depuis les congrégations qui se rassemblent.




Le fait que Valdez ne soit pas spécialement touristique et que les navires de croisière n'arrivent pas signifie que la sécurité est absolue dans ces eaux, sans bateaux à proximité ni ingérence au-delà des observations que nous faisons.

Le Columbia Glacier, un "seau" en retraite

Nous entrons déjà Columbia Bay, l'un des meilleurs endroits sur la planète pour témoigner de première main du changement climatique sur la planète. Jusqu’ici, des pêcheurs intrépides tirent au sort les icebergs de plus en plus grands qui "naviguent" de l’intérieur.



Avant 1980, toute cette région était un glacier, mais depuis lors, elle a reculé de kilomètres en kilomètres à un rythme jamais vu auparavant.




Il paysage transmet la sérénité absolue. Nous sommes à cet Alaska sauvage de fjords, de glace périssable, de montagnes et de couleurs bleues dont nous rêvons avant de voyager et il commence à faire très froid, comme si un climatiseur géant nous attendait au bout de notre chemin



C’est à ce moment que vous commencez à voir le "grand seau", qui laisse un mer d'icebergs et de glaces que Fred essaie de sauter avec habileté maintenant à une vitesse beaucoup plus basse



C'est l'instantané de la journée mais aussi l'un des plus impressionnants que nous prenons en Alaska, une langue de glacier un peu moins active à gauche et celle que nous avons en ce moment, un champ de glace fini dans un mur actif qui, à l'approche, devient de plus en plus grand




De temps en temps, une fracture se fait entendre au loin, mais lorsque nous voulons tourner nos yeux, nous ne pouvons voir qu'une vague de taille considérable se diriger vers nous. Un morceau de glace géant est retombé dans les eaux du glacier Columbia, l’un des glaciers les plus rapides au monde et se retire depuis le début des années 80 sur près de 20 kilomètres!



La température a déjà chuté considérablement, presque à côté du front du glacier, ce qui nécessite des vêtements très chauds (que nous apportons dans le sac à dos). Fred l'a fait avec son petit bateau. Peut-être le seul moment où vous relâchez le microphone et le silence est-il seulement interrompu par le resserrement du mur. Vous vous sentez privilégié, spécial. À ce moment-là, vous réalisez également que l’excursion vaut ce que vous payez.




Le glacier semble avoir perdu 30 mètres d'épaisseur. À quoi ressemblerait-il il y a 30 ans?




Les données sont encore plus choquantes. Comme nous l'avons dit dans l'introduction,Chaque année, il libère 2 miles cubes d'icebergs dans l'océan, soit près de 30 mètres par jour ou 5 fois l'eau douce de tout l'Alaska.. Génial!




La "Prince William Sound Limousine", comme l'appelle Lu-Bell, commence à faire demi-tour après un long moment. Pas étonnant que Fred dise ça Ne regardez pas l’horloge car la durée sera comprise entre 7 heures et celles du jour et un jour comme aujourd'hui avec cette lumière (et ce soleil), cela vaut vraiment la peine d'avoir cette flexibilité



Sele, est-ce qu'on mange quelque chose? Alors que le reste des voyageurs l'a déjà fait, nous nous sommes complètement confondus avec une telle beauté et maintenant que l'adrénaline baisse, celui qui appelle est l'estomac. Que seront ces petits pains? Si vous devez souligner quelque chose de l’équipage, les deux jeunes femmes qui accompagnent Fred sont leur gentillesse et hospitalité à bord du yacht... et aussi les prix abordables de la nourriture à bord.



Ainsi, nous en profitons pour manger un des les meilleures soupes en pain que nous avons essayées (21 USD les deux avec boisson) alors que nous disons au revoir à De jolies loutres qui nous regardent curieuses du "fauteuil" de leur "iceberg" confortable




La glace est laissée derrière et les blancs et les bleus intenses redeviennent verts nous revenons à Puerto Valdez



Ce sont les 19h30 à notre retour ... 8 heures et demie plus tard !! Et Fred continue de parler de te parler, hahaha. Une belle journée

Tour de Valdez à Chitina ... et le wapiti "ange gardien"

J'avoue qu'aujourd'hui je suis épuisé. Si j'étais resté à Valdez dormir une nuit de plus mais si quelque chose de bien doit aller avec des amis et le deuxième pilote est que quand on ne peut pas, l'autre pousse. Chitina Sele? Tout à toi

ITINERAIRE ET RESUME DE LA JOURNEE:

Aujourd’hui, en plus de la croisière sur le glacier du Columbia, elle n’a fait que se situer entre Valdez et Chitina (+ Google Maps avec tous les arrêts détaillés)


Distance parcourue: 132 miles
 Recommandation d'hôtel (pour les voyageurs en voiture + hôtel): Gilpatrick's Hotel Chitina

Quelques heures (et certaines finissent par en faire 3) nous emmènent à Chitina. Destin lunatique? Nous n'avons pas réussi à en obtenir un superbe photo de l'aigle à tête blanche à Homer, Seward ou Valdez mais, néanmoins, si nous le faisons au milieu de nulle part calmement soutenu par un rocher près de la route.




Un La ville fantôme nous accueille. Il n'y a pas une âme sur la route et ça sent le western américain qui recule avec son Cantines, anciennes stations d'essence et maisons en bois négligées avec verre brisé. Si vous me dites que les chapitres de Walking Dead sont tournés ici, je le crois. Et cette ouverture sur la route un peu plus loin qui a un signal ennuyé de coups de feu en avant? McCarthy Road Il n'y a pas de couverture mobile à Chitina et moins Internet pour envoyer un message à la maison que nous allons bien. Oui oui oui! Mais quelque chose bouge à notre gauche ...



C'est un orignal, de ceux que nous n'aurions pas pu photographier jusqu'à présent, et cela nous a fait déplacer le camping-car dans une maison qui s'avère être le centre des visiteurs fermé mais avec WIFI OPEN. Nous ne pouvons pas y croire, C'est un "ange gardien". Il ne nous fuit pas, il nous a simplement dit où aller et même décidé de choisir un bon endroit pour dormir. Quelqu'un prend soin de nous de très loin et nous a montré le chemin ... et je pense savoir qui il est. Bonsoir "Grandma Keys", demain tu voyageras encore avec nous.


Isaac (avec Sele), de Chitina (Alaska)

FRAIS DU JOUR: 28 USD (environ 25,45 EUR)

Vidéo: Lu-Lu Belle Whale watching in Valdez Alaska (Février 2020).

Vkontakte
Pinterest