Voyage

Le château du roi fou

Pin
Send
Share
Send


Se lever. Quel jour il s'est réveillé dans la capitale de la Bavière… Même dans nos meilleures prières, nous n'aurions pas un tel jour, sans nuage, idéal pour visiter l'un des lieux les plus magiques (et les plus excitants) du voyage, le château du comté d'Ostallgäu, près de la frontière sud avec l'Autriche

Les premiers rayons de lumière ne sont pas encore apparus à l'horizon et nous y allons déjà (après avoir payé le parking de l'hôtel pour 15 EUROS -ARTICLE COMPLET SUR LE LOGEMENT ICI-), mais pas le moyen le plus rapide, mais nous allons passer par tous les villages et les lieux qui ont laissé hier neigé. Ce sera une journée de beaux contrastes de lumière et de neige. Nous ne voulons pas le manquer.

Jusqu'à notre destination il y a environ 125 km, qui avec arrêts inclus, supposons environ 2 heures et, à part aujourd'hui, il n'y a presque pas de circulation sur les routes (!! c'est dimanche !!)

Ce qui n'a pas changé, c'est la température. Il est même descendu. Nous vous rencontrons !!! - 16 ºC !!! donc aujourd'hui nous allons comme des oignons (l'expérience de voyage en Antarctique Ça a beaucoup servi, hehe)



Bien qu'il existe de nombreuses stations-service sur toutes les routes, nous avons également décidé recharger le dépôt pour la première fois sur le voyage, car il commence à "avoir soif". Au début, nous avons pensé qu'il "buvait" du rhum pour ce qu'il avait mis sur le couvercle, mais les "efforts efficaces" de Paula avec le "Germanite" nous ont fait comprendre que "buvait" de la benzine, utilisait, toute la vie (62.02 EUROS). Ce n'était que l'un des nombreux arrêts que nous faisions à travers une mer de lieux enneigés.

À ce stade du voyage, nous nous sommes déjà rendus compte que ce n’est pas dans toute l’Allemagne que des signes indiquant une ville appelée "Ausfahrt" comme si c'était Rome ... non, ce n'est pas comme ça ... de toute façon ... hahaha




Très tôt, avec peu de monde, nous sommes arrivés au base de Hohenschwangau. Nous y sommes une sorte de ville touristique complètement préparée, avec de nombreux magasins de souvenirs, parkings, restaurants et hébergements.

La première chose que nous faisons est de sortir les billets (1) -qui ne peut être acheté ci-dessous, 18 EUROS les deux. Ici, nous devons dire que nous avons fait une réservation pour hier, déjà faite EN LIGNE SUR LE SITE WEB DU CHATEAU DE NEUSCHWANSTEINNous avons donc sauté la ligne (il n’y en avait pratiquement pas aujourd’hui, mais il semble qu’ils ont tendance à être interminables) et nous sommes allés directement à la fenêtre de réservation (vide) pour les implorer de le changer pour nous aujourd’hui. La fille, très gentille, n'a pas mis de faute.

En période de tourisme intense (printemps et été), il est TRÈS pratique d’avoir une réservation à l’avance car il n’ya presque jamais de file à cette fenêtre. Pour éviter toute confusion, les fenêtres sont réparties comme suit ...

Après un autre arrêt pour attraper quelque chose de chaud (ce qui manque) - quelques cafés, un pain et une kitkat pour 6,70 euros -, nous avons mis le cap sur la route principale menant au château de Neuschwanstein, attraction principale, célèbre parce que Walt Disney a été inspiré pour recréer le château de La Belle au bois dormant et le logo Disney actuel (comme on peut le voir dans le voyage en Floride 91 dans le JOUR 2-3: Disneyworld).



Avec la neige qui existe, tous les bus sont aujourd'hui suspendus, ce qui facilite la remontée à un autre moment de l'année. Ceci aujourd'hui ne peut être fait que par des chariots à chevaux et à pied. Les clés, bien sûr, coups de pied ...

La montée prend environ 40 minutes (ils en tiennent déjà compte lorsqu'ils vous donnent le billet avec réservation 1 heure après le moment de l'achat). Ce n'est pas difficile, c'est simple. Nous avons même acheté une sorte de "boules chaudes" au goût de churros pour compléter le petit-déjeuner (2 EUROS)

La première chose que nous trouvons dès notre arrivée est un Gazebo en verre (2) d'où vous obtenez une excellente vue. Nous sommes arrivés. Nous sommes dans un château de l'histoire, comme le reste du voyage, nous sommes dans le Château du roi fou


Il n'y a presque pas de touristes. Nous avons une visite pour 11'00 (vous ne pouvez accéder à l'intérieur du château que par une visite guidée, c'est-à-dire dans toutes les langues, y compris l'espagnol)




Il Château du roi fou ou château de Neuschwanstein Ce n'est pas un château normal ...

Son utilisation n’est pas celle des impressionnantes forteresses médiévales de l’époque croisée que nous avons vues dans le voyage en Jordanie ou dans le voyage en Syrie


... pas même les fortifications de l'époque féodale japonaise, de grandes murailles et la distribution labyrinthique, que nous pourrions voir dans le voyage au Japon


... le Le château de Neuschwanstein est la création néo-gothique d'un fou. Si brutal ...

Sa naissance a eu lieu à un moment où les châteaux et les forteresses n'étaient plus nécessaires d'un point de vue stratégique. Il émerge de la pure fantaisie et de la folie d’un roi, Louis II de Bavière, qui quitta la capitale Munich en 1884 pour s’installer dans la région de Hohenschwangau et du lac de Starnberg, où il avait eu de nombreuses visites dans sa jeunesse avec sa famille. . Il faut reconnaître qu'il savait choisir un lieu enviable et privilégié (3).


Louis IIdepuis son règne en 1864, toujours eu beaucoup de problèmes en ce qui concerne sa succession, il a même fait allusion à son homosexualité. Par ailleurs, sa défaite de 1867 dans The Seven Weeks War laissa sa popularité très touchée. C'était un roi "fantoche". A tel point qu'il s'est éloigné de la capitale de la Bavière pour s'isoler seul.

Très loin de ce qui a été lu dans certains forums, le nous avons adoré l'intérieur du château. C'est un château néoclassique qui combine de nombreux styles architecturaux. Nous devons reconnaître que ce personnage de l’histoire était vraiment fou, mais a pu construire un véritable château de rêve plein de richesses. Des cygnes d'or, des mosaïques et des peintures d'une valeur incalculable, une grotte à l'intérieur du château, une vue imprenable sur les Alpes (avec une magnifique cascade dans la chambre du monarque), la naissance du premier mobile (couverture de 6 m), une cuisine qui a la chaleur selon les règles de Leonardo DaVinci, etc ... etc ... A l'intérieur, vous ne pouvez pas prendre de photos. Ceux-ci sont tirés de Blogabond, Peter & Robin à Picasaweb et Angeles Sierraclub.




Sa jouissance a à peine duré, car en 1886, Luis II avec son médecin psychiatre. il tomberait mort dans un lac voisin, dans des circonstances étranges. À cette époque, il avait déjà reçu un diagnostic de schizophrénie paranoïde. Allez, j'étais jamao !!

Et non!! Nous n'allions pas partir sans nous rendre au lieu le plus incroyable d'où assister à cette création (achat précédent d'un cadeau, 30,75 EUROS). Pour ce faire, disons que ... nous ne tenons pas compte de certaines règles, car à cette époque de l'année, la route menant à cet endroit est "un peu fermée" (laissons-le ainsi). À partir de un des points de ce sentier (4) vous pouvez obtenir une vue magnifique sur la Château de Hohenschwangau, un château qui, contrairement à l’autre propriété de l’État de Bavière, appartient à Franz, duc de Bavière.



L’endroit dont nous parlons, où ce chemin mène, s’appelle Marienbrucke, et c’est un pont en bois situé entre deux excellentes collines stratégiques à voir le château depuis un lieu privilégié (5).




Privilégié comme nous étions les rares qui sont arrivés ...


En outre, même si nous étions encore entre -6 et -12 ° C (comme nous étions toute la journée), le soleil a continué à illuminer toute la région, laissant un magnifique cachet de carte postale, comme ceux que nous avons vus maintes fois et rêvons d’être à l’intérieur ...




Nous pouvons maintenant comprendre pourquoi ce château a été nominé pour les 7 merveilles du monde, étant parmi les finalistes du top 20, il s’agit d’une véritable œuvre d’art.


Pour la descente nous avons pris "autrement" ce qui nous ramène au pied de la montagne, en traversant à nouveau des lieux de fables. !! Nous manquons d'adjectifs!



Une fois que nous nous sommes retrouvés, la première chose que nous avons faite est de profiter d’un bon repas chaud (soupe brûlante incluse) dans un petit restaurant de la ville (27,80 EUROS). Après avoir mangé, nous avons approché pour voir de plus près le Château Hohenschwangau, qui a aussi son charme.


Avec les derniers cadeaux du voyage (52,20 EUROS) et après avoir payé le parking (4,50 EUR quelle que soit l'heure de stationnement dans la même journée), nous sommes partis pour Munich, oui, maintenant le moyen le plus rapide et l'autoroute / autoroute. En 1 heure et demi nous entrions dans la ville ...




... et, après avoir traversé l’hôtel et pris une douche rapide, nous ne voulions pas rater l’occasion de dernières heures de Munich en arrivant à l’autre bout du Sendlinger Tor (que nous avons rencontré hier), l’Odeonsplatz, sachant Feldherrnhalle (1881-1884), le Theatinerkirche (daté de 1663 à 1690) ou le Residenz, l'un des nombreux exemples architecturaux impressionnants de la ville ...




Retour pour Weinsstrr, Presque adieu, aujourd'hui nous dînons, peut-être dans l'un des meilleurs endroits du voyage ... !! Assez de saucisses et de jarret! L'endroit s'appelait ... mmm ... mieux lire la photo, hehehe. En plus d’être un endroit très confortable, nous avons mangé une salade, une soupe chaude et un canard rôti avec une sauce délicieuse (22.50 EUROS).



Quoi qu'il en soit, le voyage se termine, snif! Nous disons au revoir Neues Rathaus, nous disons au revoir aussi Marienland et l'ambiance de Noël et nous disons au revoir à son énorme arbre de Noël. Dernières photos d'une ville à retenir.



Matin, retour à la réalité. Amis, famille et lecteurs, il est temps de chanter le… !! AUF WIEDERSHEN MUNICH !!


Paula et Isaac, de Munich (Allemagne)

FRAIS DU JOUR: 158.52 EUROS et CADEAUX: 82.95 EUROS

Pin
Send
Share
Send