Voyage

Que visiter à Munich

Vkontakte
Pinterest




Bonjour Paula. Bonjour Isaac. Est-ce qu'il s'est déjà levé? Voyons voir ... ça ne semblait pas ...

!!! Milou! !!! Milou! !!! Neige à Hallstatt !!!


!! Quelle préciosité !! Nous ne pouvions pas quitter notre histoire de fable de Noël sans voir Hallstatt complètement enneigé, comme il s'est levé.




Nous nous sommes réveillés tôt, même avec les premières lumières du matin. Si un ingrédient manquait à ce voyage, il ne le manque plus ... Toutes ces maisons en forme de "A" ont maintenant leurs toits complètement blancs. Les lumières des rues labyrinthiques de la ville sont toujours allumées. Le lac dort encore. Tout cela donne une autre de ces cartes postales qui ne sont pas oubliées.


La route entre Hallstatt et Munich est longue mais elle n’est pas très lourde, encore moins aujourd’hui. Nous sommes surpris de voir comment fonctionnent les roues d'hiver, malgré le fait que les premières machines de déneigement ont encore effectué peu de passages sur certaines routes secondaires. Même avec nos précautions, on remarque à peine que l’asphalte est gelé et enneigé. La température a beaucoup baissé, nous sommes entre -2ºC et -6ºC. Ils nous séparent de Munich 211 km, environ 2 heures et demie

Les escales d'aujourd'hui ont été réduites à un, loin de ce que nous avons fait ces derniers jours, alors que nous revenons sur nos pas. Pourtant, il semble que tout ait changé, comme si nous n’avions jamais été là, une tournée de endroits incroyables complètement enneigés. Le petit déjeuner (très complet) que nous avons également fait en cours de route (17,25 EUROS), une anecdote incluse dans le ticket de salle de bain (0,50 EUROS qu'Isaac n'a pas récupéré) et une eau pour la route (1,67 EUR de réduction de 0,50 EUR) EUROS dans la salle de bain de Paula, qu'Isaac n'a pas pris !! ahem…)




Nous avons toujours entendu parler des autoroutes allemandes. Que si vous pouvez aller à la vitesse que vous voulez, que s'il n'y a pas d'interdictions ... Nous supposons qu'une partie de cela existera mais nous ne l'avons pas vue lors de notre voyage. Ici, ce sont toutes des caravanes immenses, oui, très organisées et toujours en mouvement, avec à peine des arrêts. Avec cela nous arrivons à Munich vers 12h30 et vite, après le stationnement (4 EUROS le tarif horaire) et le séjour (l’hôtel se trouve à une rue du centre névralgique de la ville, voir ARTICLE COMPLET SUR LE LOGEMENT ICI), nous nous sommes dirigés directement vers Marienplatz, la place principale de la ville




Il neige toujours et neige, bien que dans les rues il ne se soit pas juste fixé. Même s’ils ne sont pas mouillés, Paula et Isaac continueront leur chemin pour ressembler à deux bonhommes de neige ...


Donc, et comme il est temps, nous ne perdons pas l’occasion d’aller à manger sur le site le plus acclamé et populaire de la ville, le Holfbräushaus, qui n’est autre que le restaurant / brasserie le plus connu et mentionné dans les chansons ("In München steht ein Holfbräuhaus" comme nous l’avons lu dans certains forums).




Herzog Wilhem V fonda cette institution légendaire en 1591, mais ce ne fut qu'en 1830 que la population put y goûter ses chopes de bière. Même avec le temps, il fallut agrandir les locaux et réduire les locaux nécessaires à sa fabrication. !! Un toast à tous! Psocy, ici tu allais être heureux!! C'est ton paradis ... quand tu mourras tu viendras ici.


... Bière, Saucisse, Bière, Jarret, Bière, Ambiance, Bière, Musique, bière, bière et bière... Le nombre de litres pouvant être expédiés ici par jour dépasse 10 000. Au total 24.20 EUROS tous.




Pour mettre une note négative aux locaux, le service (du moins chez nous) est LOUD. C’est quelque chose que l’on trouve habituellement en Europe si on est habitué à l’Espagne (nous en perdons chaque jour davantage, à notre avis). Ils sont lents, nuls et désagréables. Nous supposons que la langue, qui semble fatale! aussi il y a longtemps. Bien sûr, nous parlons de l’attention de l’industrie hôtelière, et non plus généralement de sa population, de rencontrer des gens très sympathiques.

L'après-midi d'aujourd'hui, nous nous sommes consacrés à "vivre" la ville (l'agitation, ses boutiques) et à connaître le centre historique. Comme il fait sombre de très bientôt (entre 16h30 et 17h00), nous sommes montés à la tour de l'église de San Pedro (3 EUROS les deux), d'où la vue est spectaculaire ...




... surtout selon il commence à faire noir, que nous avons déjà cherché au-dessus de la tour, sans attendre longtemps.



Là où vous êtes, sans trop de stress, vous vous demandez pourquoi certains ont pu surmonter tant de situations douloureuses et d’autres restent les mêmes. Le Les Allemands sont disciplinés, organisés et honnêtes (Il suffit de voir leurs étals de Noël fermés avec tout à l'extérieur sans que quiconque songe à voler quoi que ce soit qui dit de leur mentalité). C’est peut-être pour cette raison que nous les considérons parfois comme "au carré" mais aussi, grâce à cela, ils ont réussi à surmonter deux défaites dans les deux grandes guerres et à surmonter la séparation du pays. La mentalité des Japonais vient à l'esprit, dans notre voyage clé au Japon 2008, ce même esprit, cette même discipline et cette même organisation.

Pensées à part, Marienplazt, vue d'en haut, crépuscule, est quelque chose que personne ne devrait jamais manquer dans leur vie


Nous sommes descendus et après avoir fait une petite visite à la Eglise Saint-Pierre, nous continuons à aimer et à aimer ces magasins de Noël en particulier. Si seulement pour cela (et la boule de neige animée, que nous n’avions pas finalement décidé de nous apporter un cadeau pour son prix), nous devrons revenir un jour.




Le reste de l'après-midi (et la nuit), en passant par le Virtualienmarkt de fruits et de nourriture, nous avons eu dans un autre quartier animé de la ville, la rue Neuhauser, nous avons pris des "casse-croûte", des châtaignes grillées pour le froid qu’il a fait (9,90 euros tout), des coups de pied, l’achat d’un autre souvenir (17,60 euros), des coups de pied et des coups de pied, jusqu’à ce que nous atteignions Karls-Platz, où ils avaient installé une patinoire et à proximité de laquelle nous en avons profité pour prendre un café chaud (4,20 euros).







Munich c'est en effet une grande ville, mais à l'arrière-plan, cela ressemble un peu au centre de Londres, C'est une ville accueillante. Même si vous vous trouvez dans les rues les plus cosmopolites, entre les magasins de design et les magasins d’affaires, vous vous retrouvez dans cette atmosphère de folklore et de tradition des villages les plus reculés. Même quelque chose qui n'arrive pas à n'importe quelle ville, stationner au centre-ville, c'est !! incroyablement simple !! (Oui, avec leurs taux horaires correspondants, bien que nous ayons convenu samedi et dimanche).

En nous promenant dans l’une de ces rues cosmopolites, le Neuhauser susmentionné, nous sommes allés chercher un restaurantrepas tipiquisimo muniqués, qui nous a plu bien plus que le fameux Holfbräuhaus. Beaucoup plus? Infiniment plus, avec un bon service, une bonne bière et de bons plats à des prix très abordables (23.30 EUROS). Sans parler de l'ambiance ...




Demain nous nous réveillerons, alors de là nous nous sommes dirigés vers Motel One München-Sendlinger Tor (ARTICLE COMPLET SUR LE LOGEMENT ICI) où la voiture reposera sur le parking. Demain, un château différent nous attend par rapport à tout ce que nous avons vu jusqu'à présent.

Un bico à tous, en particulier aux familles qui nous lisent tous les jours. Vous voyez comme je ne sais pas si je suis en bonne santé, mais nourrissez-nous, nous nous nourrissons nous-mêmes, hehehehe.


Paula et Isaac, de Munich (Allemagne)

FRAIS DU JOUR: 88.02 EUROS et CADEAUX: 17.60 EUROS

Vkontakte
Pinterest